La société par actions simplifiée est un statut qui est très pratiqué depuis quelques années. Elle reconnaît plus de souplesse par rapport aux autres statuts juridiques.

L’important à savoir pour constituer une sas

Au même titre que la société anonyme, la société par actions simplifiée est une forme juridique destinée aux grandes sociétés. À ce sujet, les investisseurs choisissent ce statut grâce à sa souplesse. Premièrement, cette souplesse se constate au niveau des associés qui sont tous des actionnaires. Deuxièmement, ce sont ces associés qui définissent le statut.

Constituer une sas est donc simplifié puisque les contraintes de la loi n’existent pas. Troisièmement, lorsqu’un nouvel associé souhaite entrer dans la société, il est facile de suivre la procédure. Et il en est également de même pour les associés qui veulent se retirer. Quatrièmement, à la différence des autres statuts, les dirigeants de la sas perçoivent un salaire. Et dernièrement, constituer une sas recommande un directeur. Ce dernier est élu par les membres et peut effectuer plusieurs mandats.

Les inconvénients du statut sas

À côté des avantages de la société par actions simplifiée qui représente plus d’ouverture par rapport aux autres, on peut quand même remarquer qu’elle dispose aussi de quelques inconvénients tant en matière de statut que de coûts. Le premier point, c’est la rédaction des statuts qui peut constituer une sas.

En effet, une fois que le statut juridique est rédigé, et que quelques détails ne sont pas pris en compte ou même oubliés, cela peut être un point négatif pour la société. La mise en place du statut juridique de la sas peut aussi prendre beaucoup de temps. Cela peut résulter des besoins qui doivent être étudiés en profondeur. Et par ailleurs, au sujet des coûts, la sas est plus chère à cause des frais du cabinet d’avocats et des frais de l’immatriculation.