Certes, faire un rachat de crédits, c’est comme souscrire un nouvel emprunt. Toutefois, le contexte est assez différent. En effet, le regroupement de prêts avec trésorerie supplémentaire est une procédure qui permet à un emprunteur surendetté de sortir de l’impasse financière où il se trouve, et en même temps de financer ses travaux ou de couvrir des imprévus. Voici plus de détails concernant cette opération.

Une offre de crédit très avantageuse

En effet, le rachat de crédits avec trésorerie se présente comme une offre d’emprunt assez spéciale. Grâce à cette opération bancaire, un emprunteur surendetté n’aura plus qu’un seul crédit qui représente bien sûr la totalité de ses dettes impayées. En outre, il bénéficie de meilleures conditions de remboursement. En effet, ses mensualités sont vraiment allégées. L’emprunteur peut ainsi gérer le reste de son revenu à sa convenance. En plus de tout cela, il peut parfois avoir droit à une trésorerie supplémentaire dont l’usage sera bien sûr défini dans le contrat. Elle peut devenir un fond de financement pour des travaux en cours, des projets importants ou bien des imprévus.

Les démarches d’obtention du crédit

Pour commencer, ce genre de prêt est à contracter auprès d’une banque spécialisée dans le rachat de crédits. Il faut soumettre au prêteur une demande en bonne et due forme. Le dossier est à constituer avec minutie si vous voulez obtenir votre emprunt facilement. L’aide d’un courtier est en général très bénéfique. En effet, c’est un professionnel en négociation de regroupement de prêts. Grâce à une simulation en ligne, il peut mettre en évidence votre solvabilité mais aussi le coût global de votre crédit. En outre, le courtier va vous aider à monter un dossier solide qui ne pourra que convaincre le prêteur. Notons que si le montant de la trésorerie supplémentaire demandée est assez élevé, vous aurez sûrement besoin d’apporter une caution pour rassurer la banque. Celle-ci peut être une personne qui s’engage à payer vos dettes si jamais vous n’êtes pas en mesure d’honorer vos engagements. Mais vous pouvez aussi proposer au prêteur de prendre une hypothèque sur un bien immobilier dont vous êtes le propriétaire.