La procédure complète et détaillée : créer mon business plan en évitant tous les pièges

Impliquer et convaincre des partenaires financiers dans un nouveau projet passe par une étape fondamentale. Il faut commencer par la rédaction d’un business plan. Ce faisant, on structure et organise toutes les idées et la chronologie des étapes à suivre. Un tel document est donc indispensable. Il y a évidemment un format à respecter de même que des règles de base. Mais rien d’insurmontable. Il suffit de se familiariser avec ces règles et de collecter des informations précises. Le reste suivra et la qualité sera au rendez-vous.

Pourquoi passer du temps sur un business plan ? Argumenter et convaincre les partenaires

Les associés, à travers un business plan, bénéficient d’une vision claire du projet. Il est effectivement mis en valeur et facilement évalué. On y appréhende facilement sa faisabilité et sa viabilité. La cohérence et la pertinence doivent marquer le document du début à la fin. Cela facilité les demandes d’investissements et de prêts bancaires. Grâce à des prévisions de 3 à 10 ans, on peut apprécier la rentabilité à court terme du projet. Le positionnement et la stratégie de communication choisis sont justifiés par une étude de marché carrée. L’idéal n’est pas de faire rêver les partenaires avec des chiffres irréalisables. Il vaut mieux leur soumettre un scénario réaliste dans lequel les risques sont mesurés et pris en compte.

La méthode pour créer un business plan : les critères de performance et la transparence sont les priorités

Les 5 points qui articulent un business plan sont les suivants : étude de marché, projet détaillé, stratégie, faisabilité et services ou produits offerts. Un tel document permet d’organiser clairement les idées et fait apparaitre les faiblesses sur lesquelles insister. Un tel document est donc indispensable, même quand les investissements ne sont pas nécessaires. Un véritable business plan est vivant, évolutif. Il s’adapte au fur et à mesure des étapes franchies. Pour le rédiger, on peut faire appel aux CMA, aux CCI ou aux clubs de créateurs d’entreprise. Les experts-comptables constituent également une aide précieuse pour justifier les hypothèses et faire parler les prévisions chiffrées. Ainsi, les prédictions en termes de chiffres d’affaires seront précises. Basées sur la clientèle ciblée et les prix de vente, rien ne pourra être mis en doute. La documentation est donc la clé d’un business plan qui rassure et convainc. La présentation, quant à elle, joue aussi un rôle important. Elle attire l’attention du lecteur et fait en sorte que les 20 ou 30 pages soient intéressantes et lisibles. Pour lancer une entreprise dans les meilleures conditions, il est grandement conseillé de rédiger et créer un business plan de qualité.