C’est en 1942 que le psychanalyste et psychiatre Friedrich Perls dit fritz a élaboré la théorie de la Gestalttherapie. Et ce, en étroite collaboration avec sa femme Laura Perls qui est également une praticienne, de l’écrivain et philosophe Paul Goodman, ainsi qu’un cercle de penseurs, en particulier Isadore From et Paul Weisz. Il faut souligner que la gestalt, comme cette discipline est couramment dénommée, possède plusieurs sources. En premier lieu, il y a la psychanalyse qui fait référence aux travaux de freud, de Wilhem Reuch, de Sandor Ferenczi, de Karen Horney et d’Otto Rank. Ensuite, il y a la psychologie humaniste dont les principaux porte-fanions sont Carl Rogers, Jacob Moreno, Abraham Maslow et Gordon Allport. Le pragmatisme américain ainsi que les sagesses orientales font également partie des sources de la Gestalttherapie, au même titre que la théorie existentielle.

Il faut souligner que cette psychothérapie peut offrir une aide précieuse à toute une large catégorie de personnes. Il est, en effet, possible de recourir à une thérapie familiale ou de groupe, ou encore à une thérapie individuelle, selon le cas. Et grâce à elle, le consultant peut parvenir à un meilleur épanouissement aussi bien dans sa vie personnelle que dans sa vie professionnelle. En effet, les objectifs à atteindre peuvent varier d’un individu à l’autre. Celui-là a peut-être besoin de clarifier sa relation avec l’argent afin de supprimer tout blocage face à la réussite, tandis que cet autre cherche avant tout à améliorer sa relation avec les autres. De l’autre côté, cette personne a pour ambition d’améliorer sa confiance en soi et cette autre s’efforce d’atteindre les objectifs qu’elle s’est fixés ou de réussir dans son nouveau métier.

Les principes fondateurs de la Gestalttherapie

Malgré que la Gestalttherapie soit assez récente, elle possède tout de même de grands principes qui lui ont permis de se développer aussi bien aux États-Unis qu’en Europe et dans le reste du monde. Il faut souligner qu’elle est dans la droite lignée de la psychologie existentielle, relationnelle et humaniste, avec pour objectif de développer la créativité, l’autonomie et la responsabilité chez le patient. Ce dernier peut alors accéder à un mieux être, ce qui est une étape proche qui va ensuite le mener à la guérison de sa psychopathologie.

Ainsi, la dimension émotionelle est prépondérante dans la Gestalt et l’utilisation des émotions comme outil d’expression du patient dans le cadre de la thérapie constitue un des principaux principes de cette thérapeutique psychologique. Il en est de même en ce qui concerne la suprématie de l’ici-et-maintenant dans toutes les situations. Cela représente un point commun entre les bases de la Gestalttherapie et la sophrologie. Il faut y ajouter le fait que le patient doit être actif dans tout le processus et qu’il est un acteur important de son évolution.

Quid de la formation en Gestalttherapie ?

La Gestalt therapie demeure encore obscure pour le grand public. C’est pourquoi des établissements réputés comme l’institut francais de Gestalt proposent une formation gestalt afin de permettre d’expérimenter les différentes techniques et d’en savoir un peu plus sur cette thérapie. Dans ce cadre, le ressenti et l’analyse transactionnelle sont largement évoqués dans les sessions. De nombreux centres de formation en France offrent également des cursus qui donnent aux étudiants la possibilité de devenir thérapeute. Les différentes facettes de la psychologie cognitive et comportementale sont dans ce cas expliquées en profondeur aux apprenants.